Le houx

Publié le par Doubitchou

Le beau temps de ce week end nous a poussé à passer la journée dehors... Donc travaux au jardin !

Devant la maison, il restait environ 5-6 m² d'herbes folles ou mauvaises. Environ 8 heures de bêchage, arrachage d'herbes & tri de pierres. En fin de journée, nous avons produits 5 énormes seaux de cailloux, 2 sacs d'herbes et enfin 5-6 m² de terrain plus jolie.

Un superbe houx trainait au fond du jardin. Nous avons décidé de lui donner une place de choix devant la maison. Il trône. Il ressemble à un parfait arbre de Noël. Un triangle isocèle parfait.

D'une manière scientifique, le houx est un arbrisseau qui pousse assez lentement. Il a un feuillage brillant et piquant, et ses fruits colorés sont rouges. Ses baies sont apparus en août et vont rester accrochées jusqu'en mars. Le houx est dioïque, il est donc nécessaire d'avoir un pied femelle et mâle à proximité pour qu'une abondante fructification se fasse. Les fruits apparaissent sur les pieds femelles. Mais il existe aussi quelques houx hermaphrodites. C'est peut être le cas du notre. Attention, les fruits sont toxiques.

D'une manière symbolique, Le houx doit ses lettres de noblesse aux services rendus au Christ. Afin d'échapper à la colère d'Hérode, prêt à faire massacrer tous les enfants mâles de moins de deux ans, Marie, Joseph et leur enfant fuirent en Egypte. Lorsque les soldats d'Hérode s'approchèrent dangeureusement, le houx a étendu ses branches pour cacher la famille. En reconnaissance, Marie le bénit : le houx resterait toujours vert, un symbole d'immortalité.

Pour que l'année à venir soit profitable, il faut faire rentrer du houx à la maison à Noël. Il favorise aussi la bonne entente dans un couple. Alors cette année, n'oubliez pas de vous embrasser !

 

 

 

Publié dans Côté jardin

Commenter cet article

de rose marie 05/09/2005 09:49

attention, ce houx est déplacé en peine chaleur, il faut arroser, arroser et encore arroser pour qu'il survive